<img alt="" src="https://secure.link5view.com/192021.png" style="display:none;">

Comme pour toute définition stratégique, même pour votre développement international, il faut commencer par le début, à savoir l’analyse de la situation. 

 

 

Les principales questions à se poser 

  • Quels sont vos objectifs ?
  • Quel est l’état du marché via internet ? 
  • Vos produits ou services intéressent-ils certains pays ? Si oui, lesquels ? 
  • Quels sont vos principaux concurrents sur le web ? Quelle est leur stratégie ?
  • Quel est votre visibilité actuelle ? 
  • Quelles sont vos parts de marché ? 
  • Quelles sont vos forces et vos faiblesses ? 
  • Quelles régions ou pays prospecter en priorité, pourquoi et comment ? 

 

Les outils d’analyses

De nombreux outils, gratuits ou payants, vous permettront de répondre à ces questions. Vous pourrez ainsi, réaliser des études de marché assez puissantes sans vous déplacer. Mais encore faut-il savoir utiliser ces outils, ne faites pas l’erreur de penser que c’est facile. 

 

Le monde présente une multitude d’opportunités et voici, comment internet peut vous aider à identifier les pays à cibler en priorité. Grâce aux outils d’analyses, vous pourrez notamment :

  • Identifier les pays, régions ou villes dans lesquels vos produits ou services sont les plus recherchés
  • Visualiser la tendance de recherche sur les dernières années ou derniers mois sur la zone qui vous intéresse
  • Déterminer la fréquence de recherche et le coût d’achat de visibilité sur les moteurs de recherche
  • Identifier vos principaux concurrents sur internet et leur stratégie de communication via le web
  • Comprendre les attentes des consommateurs en écoutant leurs conversations sur les réseaux sociaux
  • Apprendre comment les clients utilisent internet, pc, tablette, mobile
  • Identifier des partenaires locaux

 

Tout cela sans dépenser un seul euro. En effet, la plupart de ces informations sont gratuites et disponibles via des outils fournis par Google, Facebook ou d’autres.

 

Choisir les bons mots clés

Si vous ne choisissez pas les bons mots clés à travailler en référencement naturel, il vous faudra plusieurs mois pour vous en apercevoir. Non seulement, vous devrez recommencer mais vous aurez perdu beaucoup d’opportunités d’affaire. Pour vendre à l’étranger, il vous faut connaître les bons mots-clés.

 

Traduire un mot clé français dans une autre langue, ne répond pas toujours à la réalité du pays. En effet, les expressions utilisées dépendent de la culture et des habitudes de consommation locale, mais des sociétés de conseils en marketing digital comme la nôtre peuvent vous aider et vous faire gagner du temps dans cette première étape décisive. 

 

Prendre rendez-vous

PARTAGEZ CET ARTICLE