<img alt="" src="https://secure.link5view.com/192021.png" style="display:none;">

Gilles Dandel responsable de WSI Obiweb intervient dans un webinar du groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank. En partenariat avec la Bpifrance, banque publique d’investissement considérée comme un organisme français de développement des entreprises.  

 

Dans une problématique de développement à l’export avec le digital et l’accompagnement bancaire, accentuée par la crise COVID19. Gilles Dandel intervient dans une logique de développement par la mise en place de stratégie digitale. 

 

Pourquoi exporter ? 

 

La crise de la COVID19 a eu un impact considérable sur le pouvoir d'achat des clients finaux, ce qui a lésé les filières industrielles de plusieurs secteurs d’activité. Cet impact se traduit par une baisse du nombre de clients car beaucoup d’entreprises n’étaient pas prêtes à une telle crise et ont dû fermer. 

 

Cette pandémie et les mesures sanitaires qu’elle impose, tendent à un changement du monde professionnel. De plus en plus d'affaires vont se faire sur internet avec les clients B2B et B2C qui vont vous chercher en ligne. 

 

Pour les entreprises, il serait intéressant de s’exporter en Afrique subsaharienne. D’après le magazine d’actualité Le Point, une chute du PIB du continent en 2020 à cause de la crise sanitaire mondiale, le continent devrait connaître un rebond économique de 2,7% en 2021.  



Comment le marketing digital peut-il vous aider ?

 

Premièrement pour que le marketing digital puisse intervenir convenablement dans une stratégie d’export, il faut que l’entreprise soit prête à accepter le changement notamment sur ses procédés. 

 

Le marketing digital offre chaque jour de nouveaux outils pour développer son activité. Il est devenu très complexe et varié, on compte aujourd’hui 8 outils principaux de marketing digital : 

 

  • Le site internet 
  • Les réseaux sociaux
  • Le référencement SEO / SEA 
  • Les CRM 
  • Le marketing automation 
  • Le marketing de contenus 
  • Les outils de mesure de performance
  • Les mobiles 

 

Ces leviers sont tous liés les uns aux autres, ce qui fait qu’ils sont tous disponibles pour développer une activité telle qu’elle soit. Leurs objectifs sont d’attirer de nouveaux clients à condition de choisir le bon outil et la bonne stratégie. 

 

Le B2B et B2C : 

 

Contrairement aux idées reçues, le e-commerce n’est pas exclusif au B2C, en effet le B2B prend une part considérable du e-commerce. Une étude récente faite par la FEVAD (organisme français), démontre que le web B2B pèse plus de 150 milliard d’euros en France tandis que le marché du B2B ne pèse que 100 milliard d’euro en France et en Allemagne. 

 

D'après la FEVAD chaque cyber acheteur français dépenserait environ 750 euros par trimestre ce qui représente près de 3 000 euros par an. Le B2C subit une augmentation de 5,5 % par an de croissance tandis que le B2B subit une croissance 3 fois plus importante. 

 

Grâce à ces données nous savons que le marketing digital va permettre à une entreprise de générer du chiffre d'affaires que ce soit en B2B ou B2C. 



Les 5 piliers du marketing digital pour se développer à l’export 

 

Pour un marketing digital international efficace, il faut que la stratégie prenne en compte la culture des clients ciblés. Chaque pays de la région du monde à une culture qui lui est propre. 

 

Il existe 5 piliers à respecter pour obtenir un process efficace : 

 

  1. Analyser les opportunités : effectuer une veille informationnelle à l’aide des outils de recherche tels que Google, Youtube, Linkedin…
  2. Choisir ses cibles : il faut ici définir les objectifs, choisir la zone géographique ciblée, le produit et/ ou services proposés et les KPI mis à mettre en place.
  3. Tester : une fois les objectifs définis, place au test, il vous faudra mettre en place des campagnes test type e-mailing, linkedin automation ou campagne SEA.  
  4. Comprendre : analyser les campagnes pour obtenir le nombre de visiteurs, de leads, de ventes, et ainsi calculer le ROI (retour sur investissement).
  5. Optimiser : après analyse, mesurer les performances et définir des axes d'amélioration.

 

Il est important de ne pas se précipiter, en moyenne il faut 3 à 6 mois pour obtenir des résultats convaincants et ainsi passer à la dernière étape.

 

Combien de temps met le retour sur investissement du marketing digital international ?  

 

Les entreprises qui font le pari d'investir sur le marketing digital pour se développer à l’étranger, sont celles qui ont les capacités pour accueillir de nouveaux clients. En général, ces entreprises mettent entre 1 et 2 ans pour mesurer un retour sur investissement. Dans le pire des cas, l'attente sera de 2 ans mais si cela dépasse les 2 ans alors ce n’est pas normal et il faudra en chercher la cause. 

 

Quel est le coût d’une campagne test de marketing digital ? 

 

Le coût d’une campagne test de marketing digital est équivalent au coût déboursé pour la participation à un salon à l'international. L’avantage de la campagne test est dans un premiers temps qu’elle permet de faire face au contexte actuel. Il est pour le moment impossible de participer à un salon à cause de la pandémie. 

 

De plus, à contrario d’un salon, la campagne test va pouvoir durer dans le temps et non pas s’étaler sur 2-3 jours. Elle va également offrir la possibilité à l’entreprise de choisir quand elle va planifier son action là où elle n’aurait pas le choix de la date d’un salon.  

 

Faut-il obligatoirement un site internet pour se développer à l’export  ? 

 

Pour se lancer à l’international, il n’est pas nécessaire d’avoir un site internet, cependant un petit site de lancement est recommandé. Ce site sera à part et jetable si jamais la campagne test ne marche pas. En cas de fonctionnement, vous disposerez des informations pour faire évoluer le site en y intégrant les pages réalisées pour les campagnes. Cela va aider au développement de la marque sur le pays ciblé.  

 

Pour en savoir plus sur les apports du marketing digital pour une stratégie d'export, découvrez le résumé d'un ouvrage dédié à cette thématique : 

En savoir plus sur le résumé

PARTAGEZ CET ARTICLE